Ecoles

Cornemuses

Le Celtic Passion Pipe Band a mis en place une école de cornemuse afin de former au mieux ses musiciens. Apprendre la cornemuse, la Great Highland Bagpipe se fait en plusieurs étapes ; chacune a son lot de difficultés techniques et physiques, la finalité étant le passage sur l’instrument en lui-même et la maitrise d’un répertoire « de base ». Au-delà de l’instrument, c’est un véritable plongeon dans une culture et un pays, c’est également l’apprentissage du vivre ensemble et de l’entre-aide.

La forme la plus connue du pipe band, est le Pipe Band Écossais, qui consiste en une section de sonneurs de la GHB, et d’une section de percussion composée de caisses claires (snare drummers), de ténors (tenor drummers) et d’un tambour basse (bass drummer).

Le Band offre un encadrement de qualité, une formation musicale et technique mais également un accompagnement et des conseils qu’un manuel ne pourra jamais dispenser. Tous les formateurs continuent de se former et de suivre des stages en Belgique ou en Ecosse.

Même si c’est un « plus », il n’est pas nécessaire d’avoir des bases de solfège, le solfège attaché à la cornemuse reste relativement simple. Vous devrez dans un premier temps faire l’acquisition d’un Practice Chanter, sorte de flûte d’entrainement qui accompagnera toute votre vie de Piper, mais pas d’achats compulsifs, nous vous conseillerons pour que vous soyez « équipé » au mieux.

Enfin, sonner la Great Highland Bagipe n’est pas chose facile. Comme tout instrument, elle est exigeante et demande un travail quotidien et sérieux. C’est une discipline à acquérir pour devenir un bon musicien et venir grossir les rangs du Box.

[Une photo d'une Great Highland Bagipe']

Tambours

Il est vital pour un Pipe Band de style écossais d’avoir un Drum Corps solide ! 3 types de tambours y sont utilisés :

Nous collaborons avec l’école de tambours de Binche et son professeur de batterie, Dereck Roy, pour des cours collectifs ou individuels, tous niveaux, de caisse claire écossaise (snare) tenor drum ou bass drum. Technique d’apprentissage axée sur le travail en groupe dés le départ.

[Une photo de Tanguy] [Une photo d'un drummer']

Possibilité de stage en Belgique organisé par le Pipe Band

Le jeu écossais moderne se démarque entre autres par son efficacité, sa netteté et ses concepts clairs et précis.


Cliquez ici pour une démonstration si la vidéo ci-dessus ne charge pas

Cours de danses écossaises organisées par l’ASBL Celtic Passion Pipe Band !

Depuis le début de cette année, notre école propose des cours de danses écossaises dispensés par une formatrice de la Flandrach Scottish and Irish dance school : Linda Boone.

La Highland Fling est une des plus anciennes danses traditionnelles d’Écosse. Bien que l’on prétende aussi qu’elle soit une danse de la fertilité, il est communément admis qu’il s’agit d’une danse de la victoire. Elle était pratiquée par les guerriers au-dessus de leur petit bouclier rond au centre duquel une longue pointe était dressée. Il fallait donc une grande dextérité pour ne pas s’empaler le pied. Elle permettait de développer vigueur et agilité pour être capable de combattre sur toute nature de terrain, parfois jonché de cadavres et d’armes tombées pêle-mêle.

La Highland Fling mobilise les muscles de la tête aux pieds et s’apparente à un sprint fait de jeux de jambes complexes où le danseur saute 192 fois tout en exécutant des mouvements de jambes très rapides et très précis en restant sur la pointe des pieds. Les genoux sont tournés vers l’extérieur, les bras sont levés tendus et le tablier du kilt doit rester plat.
Cette danse est supposée imiter le cerf bondissant dans les collines, la position des bras et des doigts figurant les bois de l’animal.

A l'origine pratiquées uniquement par des hommes, elles le sont aujourd'hui à 95% par des femmes. C'est vers la fin du 19e siècle, qu'une jeune fille de 10 ans, nommée Jenny Douglas, décide de participer à un concours de danse des Highlands. Comme le règlement ne l’interdisait pas explicitement, les juges condescendirent à la laisser concourir. Ce fut un choc pour tous de voir, pour la première fois, une jeune fille en découdre sur scène avec les hommes et faire jeu égal (sinon mieux) avec eux. Il n’en fallut pas davantage pour que la gent féminine se précipite dans la compétition. Mais la participation féminine connaît sont plus grand essor lors des deux guerres mondiales où les femmes dansent pour perpétuer les traditions en l'absence des hommes partis au front.

La pratique de la Highland dance améliore la posture et l’équilibre en renforçant la colonne vertébrale. Elle permet de découvrir son corps et de comprendre comment s’articulent entre eux les différents groupes musculaires. Excellent sur le plan cardio-vasculaire, elle favorise également le renforcement musculaire et l'endurance.

Les cours sont dispensés dans les locaux de Maisières un lundi sur 2 de 18h30 à 20h30.

Stages

Des stages sont organisés par le C.P.P.B. plusieurs fois par an pour plusieurs raisons.

Durant ces stages, nous avons eu l’occasion d’inviter des pointures internationales du piping et drumming comme Robert Watt, Axel Denhaerinck, Billy McCombie, Bruce Hitchings.

Ces périodes sont importantes pour tous les membres du Pipe Band, elles nous permettent de nous retrouver tout un week-end et d’évoluer ensemble ! Inutile de dire qu’après deux jours complets de cornemuse ou de tambour, vos oreilles n’en sortent pas indemnes, chaque embellishment est plus audible, vos doigtés sont plus propres et nous nous imprégnons du rythme de nos airs.

Il existe aussi des stages partout dans le monde organisé par le College of Piping de Glasgow et d’autres organisations du genre. Depuis trois ans, une partie d’entre nous participe à la « Highland School » qui a lieu à Drumnadrochit, en Ecosse. Une semaine de bonheur simple, cornemuse au déjeuner, diner et souper!

N’hésitez pas à regarder nos photos de stage