Pipe Band

Composition

Un Pipe band est un ensemble musical constitué de sonneurs de cornemuses (Pipers) et de batteurs (Drummers).
Le terme utilisé par les pipe-bands militaires, « Pipes and Drums » est très fréquent.

La forme la plus connue du pipe band, est le Pipe Band Écossais, qui consiste en une section de sonneurs de la GHB, et d’une section de percussion composée de caisses claires (snare drummers), de ténors (tenor drummers) et d’un tambour basse (bass drummer).

Dress code

Notre tartan

Le tartan que nous avons choisi pour notre kilt est le Black Watch, qui est parfois aussi appelé Universal tartan ou Government Pattern. Créé à partir de 1725 pour être porté par le régiment du même nom, il est le premier tartan à avoir reçu un nom propre. C’est à partir de lui que l’on a créé tous les autres tartans des régiments de Highlanders, sauf un : le Queen’s Own Cameron Highlanders. Le régiment des Black Watch (The Royal Highland Regiment) porte désormais le nom de The « Black Watch », 3rd Battalion, The Royal Regiment of Scotland.

[Une photo de notre tartan]
[Une photo de kilt]

Le Kilt

Véritable emblème de la nation écossaise, le kilt est pourtant moins ancien qu’on pourrait le croire. Il a pour ancêtre le plaid à ceinture que nous portons d’ailleurs en certaines occasions (fêtes médiévales, défilés historiques…). Le kilt commença à être porté à partir du 18ème siècle, sans que l’on sache exactement à quel moment, sans doute pour des raisons pratiques, le plaid à ceinture étant en effet assez encombrant. Traditionnellement, le port du kilt est réservé aux hommes. Dans les pipe bands, les femmes revêtent cependant le kilt aussi.

Le bas du kilt doit impérativement ne pas descendre plus bas que le milieu des genoux. Que mettre en dessous du kilt ? La tradition veut là aussi que l’on ne porte rien en dessous ! La majorité des porteurs de kilt ont cependant leur propre préférence, et ne s’inquiètent généralement pas de ce que les autres peuvent porter (ou ne pas porter) sous leur kilt. Nous vous conseillons vivement d’investir dans un kilt de qualité en laine (medium weight) et réalisé sur mesure pour qu’il tombe parfaitement et épouse les formes de votre corps. Un kilt moderne pour adulte utilise environ 6 à 8 yards de tissu (de 5,48 mètres à 7,30 mètres). Vous trouverez sur certains sites la marche à suivre pour prendre les mesures de votre futur kilt. Sachez cependant que les meilleurs résultats sont obtenus lorsqu’un tailleur ou un de ses employés assure lui-même la prise de ces mesures. Comptez au minimum 300 € pour un kilt de qualité.

La veste

Lors de la plupart des prestations, et tout particulièrement lors des occasions plus formelles, nous portons une veste (jacket) noire dite « Argyll », assortie d’un gilet de même modèle et de même couleur à cinq boutons. Les épaulettes de la veste sont plates et non torsadées. Les revers de manches, de même que les poches, sont ornés de trois boutons en métal, disposés pour les manches, légèrement en biais. La veste est boutonnée au niveau du ventre par un seul bouton. Ne confondez pas cette veste avec d’autres modèles proches, comme la veste Breamar ou le modèle Prince Charlie, légèrement plus court et plus formel encore. Là encore différentes qualités existent.

[Une photo de veste]

La chemise

Nous avons opté pour une chemise blanche à col classique et à longues manches, du moins en hiver. C’est une chemise de type uniforme avec des galons sur les épaules, fabriquée par la société belge ‘Elanco’. Une commande groupée est organisée régulièrement par le fourrier.

L’été, une chemise de la même couleur mais à courte manches est parfaitement envisageable, mais la décision de la porter est du ressort du pipe major, pour des raisons bien compréhensibles d’uniformité. Dans le doute, n’hésitez pas à lui poser la question.

La cravate ou Tie

Nous portons une cravate en laine unie de couleur vert antique (ancient green). Aucun signe ne peut être accroché à la cravate.

[Une photo de cravate]

Le glengarry et le Cap Badge

C’est le couvre-chef écossais traditionnel adopté par la plupart des pipe-bands tant militaires que civils. Il est normalement noir uni pour les pipers avec pompon noir et noir à damier rouge et blanc avec pompon rouge pour les drummers.

Il est orné d’un emblème ou cap badge qui peut être celui du clan, du régiment ou du pipe band. Le Cap Badge avec blason ‘Celtic Passion’ porté par les membres effectifs est reçu lors de la cérémonie de « Remise des Cap Badge », après réussite des examens d’entrée au Pipe Band. En attendant, le chardon écossais est porté.

[Une photo de glengarry] [Une photo de glengarry] [Une photo de Cap Badge] [Une photo de Cap Badge]

Le sporran

Est une survivance de la besace que nos aieux du moyen âge portaient à la ceinture. Les écossais ont continué à porter ce type de bourse pour pallier à l’absence de poches du kilt traditionnel. En gaélique, sporran signifie sacoche. Le nôtre se classe parmi les « semi-dressed » sporrans, littéralement semi-habillé. Fabriqué en cuir, il est orné d’un chardon ou thistle, de trois boules métalliques frangées de fourrure et d’une décoration de fourrure claire. Le sporran est accompagné d’une chaîne de sporran qui permet d’attacher celui-ci autour de la taille. Cette chaîne se fixe avant la ceinture du kilt (voir ci-après).

[Une photo de sporran]

La ceinture

Elle sert à maintenir votre kilt en place et aussi d’élément décoratif. Elle se compose d’une ceinture en cuir proprement dite et d’une boucle que l’on achète en général à part. Notre boucle est de modèle « Celtique antique ».

[Une photo de ceinture]

Les chaussettes ou Socks

De longues chaussettes en laine sont indispensables pour compléter votre tenue. Nous portons des chaussettes pour kilt de modèle standard de couleur vert lovat (Lovat green). Ne confondez pas avec les modèles pour « pipers » plus épaisses aux mollets.

Le Sgian Dubh

[Une photo de sgiandubh]

Prononcez « skin dou ». Le Sgian Dubh fait partie de l’habit traditionnel des Higlands d’Ecosse au même titre que le kilt. Il se porte enfoncé dans la chaussette droite, seule le dessus de la poignée devant dépasser. Littéralement, Sgian Dubh signifie couteau noir ou plutôt caché, dans ce cas-ci. Voici celui que nous avons adopté : manche et fourreau noir, en plastique, emblème chardon écossais. Il est orné sur le dessus de la poignée d’un cristal vert émeraude.

Pour les enfants, prévoir un « blank » (sans lame).

L’épingle de kilt ou Kilt pin

Elle sert à maintenir en place le pan du kilt et à éviter qu’il ne s’ouvre intempestivement. La nôtre représente une épée ornée d’un chardon écossais.

[Une photo de kiltpin]

Les flashes

Les flashes sont des rubans de couleur que l’on attache sur le haut des chaussettes. Ils servent à la fois de support pour celles-ci, un peu à la manière des jarretières d’antan, et de décoration. Les nôtres sont rouge uni.

[Une photo de flashes]

Les chaussures ou Ghillie brogues

Les Ghillie Brogues (dérivé du gaélique « Brog ») est un style de chaussures traditionnellement caractérisé par une décoration de perforations (ou « broguing ») et de longs lacets. Elles puisent leur origine dans une chaussure rudimentaire originaire de l’Ecosse et de l’Irlande dont les perforations permettaient à l’eau de s’écouler lorsque l’on traversait un terrain humide tel un marais. Il en existe à tous les prix, l’essentiel étant de veiller au confort de vos pieds. N’oubliez pas que vous serez sans doute amenés à vous déplacer parfois sur plusieurs kilomètres en jouant ou à rester de longues périodes debout. Nos Ghillies brogues sont de couleur noire.

L’Inverness Cape

Il s’agit d’un imperméable spécialement conçu pour les pipers et les drummers.

Comporte un patch antidérapant pour aider à tenir la cornemuse en place, une poche pour baguettes de tambour, une autre pour le Glengarry et beaucoup d´autres fonctions utiles. C’est un accessoire indispensable sous le climat écossais et… belge !

[Une photo de Invernesscape]

Cap Badge

Signification du Cap Bagde « Celtic Passion Pipe Band »

Pour une Association mue par sa passion pour « Le Celtique », quoi de plus naturel que de reprendre un symbole sous jacent à la vie des celtes et d’en faire notre emblème ?

[Une photo de Cap Badge]

L’arbre dans la culture celte est l’icone de la vie, donc l’arbre de vie .

Il est la symbolique de l’univers et les celtes en faisaient la liaison entre les trois mondes : terrestre, céleste et souterrain.

A chaque changement de saison, il signale la régénération continuelle de la nature, du Cosmos…

Cet arbre de vie n’est pas uniquement lié au druidisme et aux Celtes. La signification associée à la notion d’Arbre de Vie diffère selon les contextes mais une constante les unit : le sens de l’arbre de vie tel qu’il est perçu dans les différentes mythologies, théologies et philosophies à travers le monde induit un message simple et fort d’unité.

Le symbole de l’arbre de vie celtique a été préservé pendant des siècles . Un texte remarquable et révélateur : « La bataille des arbrisseaux »( Cad Goddeu) est un récit gallois où des hommes se transforment en arbres afin de constituer une armée invincible.

Les différentes parties de cet arbre sont attribuées à des significations spécifiques. Les Summériens, les Assyriens, les Egyptiens, la mythologie chinoise,(pour ne citer que quelques peuples)….et bien sûr le christianisme y font référence.

Ce symbole est représenté de diverses manières aujourd’hui. Sa représentation graphique diffère évidemment selon époque et région jusqu’à parfois en être « réduit » à un simple motif décoratif comme sur les meubles peints alsaciens, etc…

Les symboles d’animaux différents ont souvent été incorporés dans les représentations de l’Arbre de Vie dans différentes cultures. Chez les Celtes, on trouve différents « monstres, serpents, dragons…ou autres créatures zoomorphes »…souvent représentés avec des bois rappelant ceux du cerf.

Le cerf lui-même étant un animal sacré chez les Celtes, expression de la virilité, … animal mythique, porteur d’une forêt de symboles, tous apparentés au domaine obscur de la force vitale.

Les entrelacs sont caractéristiques de l’Art celtique et porte l’idée du cycle ininterrompu, donc d’éternité.

[Une photo des entrelacs]

Folklore


Télécharger Ecosse - Terre de légendes 1


Télécharger Ecosse - Terre de légendes 2